L’avocat peut-il mentir? L’avocat et la vérité

Cette semaine, bravant ma flemme chronique du jeudi soir, je suis allée assister aux oraux blancs. Une fois, l’exposé terminé, vient les questions du jury. L’une d’elle, mais surtout la réponse qui lui a été donnée m’a taraudé un certain temps.
Je vous refais la scène.
«  A votre avis, un avocat peut-il mentir?  »Question posé l’air de rien par un petit monsieur à lunettes.
«  -heu……répond l’élève ,reniflant le piège a plein nez,…..Je suppose que oui….Si c’est dans l’interet de son client……
-Ah oui? Et que faites du devoir de probité de l’avocat pris lors de son serment? »
Et mince, je suis tombé dedans!!!!!
Et non, tu n’es pas tombé dedans mais c’est effectivement un piège.
Le devoir d’honneteté (ou probité) n’empèche pas, l’avocat de mentir comme l’expliqua notre cher examinateur.
Après avoir relaté l’affaire à un ami (ce qui confrma sa position déjà affirmée comme quoi tout les avocats n’étaient que de sales magouilleurs etc…), j’estimai que la question méritait plus amples réflexions.

Revenons à la base.
Avant d’exercer sa profession , l’avocat prete serment :
« Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonction avec dignité, conscience , indépendance, probité et humanité. »
A priori , le contenu de ce serment s’oppose à la possibilité de mentir (à moins de redéfinir la conscience et la probité).
La question n’est pas tant de savoir si l’avocat peut mentir mais de savoir qu’est ce que l’on entend par mentir et par vérité.
Concernant la vérité, il s’agit évidemment de la vérité judiciaire. Mais dans un procès, chaque partie aura sa propre version d’une même histoire, son propre point de vue qui s’analysera comme autant de réalités différentes. Seul le juge tranche. (Cette conception se retrouve dans la structure même imposée aux étudiants dans leur composition. On leur demande de développer une série d’arguments dans le but d’emporter l’adhésion, de façon structurée (en deux parties!!!), mais surtout pas de conclure. Ainsi on ne leur demande pas de prouver l’existence d’une vérité mais de convaincre le correcteur que leur compréhension d’une facette de la réalité judiciaire est la bonne).
En effet l’avocat ne peut être objectif par définition. « Défendre, c’est soutenir subjectivement une thèse objective » (Albert Brunois)
Cette position délicate lui permet donc à première vue une certaine marge de manœuvre dans la défense de son client, à savoir ne pas dire toute la vérité si celle-ci pourrait être amenée à lui nuire ou encore présenter les faits sous un jour plus favorable à son client.
Cette marge de manœuvre pourra s’analyser pour certain comme l’admission de la possibilité de mentir, et pour d’autre comme la limite extreme avant le mensonge.
L’avocat évolue, malgré tout, dans cet équilibre périlleux entre la défense convaincue de son client et le respect des grands principes déontologiques.

13 Réponses à “L’avocat peut-il mentir? L’avocat et la vérité”

1 2
  1. KOULOS Kosta dit :

    L’avocat est un auxiliaire de justice, en aucun cas, il peut mentir ! Un avocat ne peut plaider contre les révélations que lui a faites sont client. Les exigences de loyauté s’imposent à lui, voir : http://www.avocat.be/faq-honoraires,fr,58.html

  2. Jeanstory dit :

    I enjoy explore owing to whom you are, though owing to who I will be individuals here’s to you. Jeanstory http://www.voyoto.com/

  3. jeanstory dit :

    Not look down on, if you’re going to be gloomy, because do not no that’s plunging gets interested your favorite giggle. jeanstory http://www.voyoto.com/homme-c-1.html/

  4. jeanstory dit :

    Preceptor‘longer waste products your own on a mankind/ladies,who else isn‘longer willing to waste products any day upon you. jeanstory http://www.voyoto.com/vetement-homme-c-13.html/

  5. jeanstory dit :

    Really like is definitely delicate available at having your baby, though it evolves stronger with age in case it is correctly provided with. [url=http://www.voyoto.com/casquette-c-7.html/]jeanstory[/url] jeanstory

  6. Hervé dit :

    Dans mon affaire, digne de figurer dans les années 50 de l’autre côté de l’Oural, par d’innombrables mensonges, tromperies et diffamations, au nom de son client, l’avocat de la partie adverse vient de « planter » deux juges, portant publiquement le discrédit complet sur la JUSTICE, la ridiculisant au plus haut point Mon seul problème: je suis spectateur d’une tragédie Républicaine dont le prix du billet du spectacle me coûte plusieurs milliers d’euros

  7. Marine dit :

    Je viens d’assister à une audience au TGI de Paris. Une audience en simple spectacteur mais dont je connaissais l’affaire et tous les éléments du dossier et j’ai été extrêmement choquée de ce que j’ai pu voir!
    La plaidoirie d’un des avocats n’était que mensonges, en commençant tout d’abord par insulter la partie adverse, en prenant le contenu des pièces et en l’arrangeant à sa sauce pour créer une réalité mensongère.
    Mais bon soit, disons que c’est une stratégie d’avocat d’arranger la réalité pour servir sa cause.

    Il a également à plusieurs reprises menti dans toutes les conclusions adressées au tribunal.
    Donc ses conclusions contiennent des “ faux-témoignages” puisqu’il a vu une réalité (que j’ai également vue), mais a volontairement menti sur la nature de certains éléments.

    ex objectif: une banane est posée sur la table
    avocat: “une orange est posée sur la table”

    Il me semble absolument ANORMAL que cela soit permis par un avocat au tribunal sensé défendre la vérité?!

    Donc je confirme que malgré toutes vos théories sur le soit disant “serment” d’un avocat etc, aujourd’hui en France, un avocat a apparemment le droit de mentir puisque rien ne l’en empêche!
    Il n’ y a par ailleurs aucune sanction à l’égard d’un avocat qui ment même de la manière la plus triviale.

    Après ce à quoi j’ai assisté aujourd’hui. Je me garderai définitivement de faire appel à la “JUSTICE” puisque celle-ci n’existe pas!

  8. Pierre Gouverneur dit :

    Comment peut-on attaquer en justice un Avocat de la partie adverse qui plaide avec des éléments sciemment mensongers et suspicions diffamatoires infondées, lui permettant, en outre, de prolonger le procès ?
    Est-il possible de porter plainte au Tribunal pénal ?
    Merci de vos réponses.

  9. virelaine dit :

    Bonjour
    je vois que vous n’avez eu aucune réponse, mais je suis dans le même cas et là je viens d’écrire au bâtonnier des avocats en lui mettant la preuve sous le nez que l’avocate adverse a supprimé des pièces du dossier afin de plaider contre moi
    J’attends sa réponse

  10. PAIN ROGER dit :

    janvier JE DOIT PASSER EN AUDIANCE le 18/01/2017
    MON EX EPOUSE ME RECLAME 10000 EUROS LE JUGEMENT DU DUIVORCE A EU LIEU EN 2006,,,,,ET ELLE ME RECLAME MAINTENANT CETTE FABULEUSE SOMME AVEC UNE AVOCATE
    QUE JE N’AI JAMAIS VU ET QUI VIENT POUR LA 1ie FOIS
    DANS NOTRE SEPARATION POUR LA 1ie FOIS .
    CES ATTENDU SONT HORRIBLE DES ACCUSATIONS QUI SONT
    DES ECRIS DIFFAMATOIRE TRES GRAVES , J’AI UN DOSSIER TRES
    FORT POUR NIER CES ECRIS
    J’AI 84 ANS JE SUIS RETRAITE ,J’UNE RETRAITE TRES FAIBLE SURTOUT QUE JE VERSE A MA FILLE ANGELE UNE PENSION
    CAR ELLE POURSUIS DES ETUDES ET C’EST MOI QUI L’AIDE FINANCIEREMENT , J’ARRIVE DIFFICILEMENT A VIVRE
    PUIS-JE ATTAQUER CETTE AVOCATE POUR CES ATTENDUS QUI SONT HORRIBLES ,MA FILLE ES MAJEURE, ET MON EX ME RECLAME UNE AUGMENTATION DE LA PENSION QUE JE VERSE A MA FILLE,QUE DOIS-JE FAIRE ,,,POUVEZ-VOUS M’AIDER A POUVOIR ME DEFENDRE CAR CETTE AVOCATE EST TERRIBLE D’APRES LES BRUITS QUI COURENT MERCI DE ME REPONDRE VOICI MON No DE PORTABLE 0685106465
    J’AI PEUR SURTOUT QUE J’AI DE GROS PROBLEME DE SANTE
    CARDIAQUES ET MES YEUX JE VIENS D’ETRE OPERE DES DEUX YEUX.MERCI

1 2

Laisser un commentaire